Le fonctionnement du line-up est assez simple. Chaque surfeur attend sa vague, et au fur et à mesure de la session, quelques interversions peuvent se produire. D’après le feedback des surfeurs ayant beaucoup d’expérience sur les vagues, au bout de 30 minutes de surf le rythme devient plus fluide, de nombreux surfeurs souhaitant se reposer pour profiter pleinement de leur prochaine vague. Dans cette optique, surfer en bassin diffère significativement du surf en mer, puisque l’activité physique continue protège du froid et est relativement intense.